Un RINEX virtuel est en premier lieu un fichier similaire au RINEX classique.

Il est composé d'observations GNSS brutes horodatées précédées d'un en-tête donnant des informations sur la session de mesure. Par contre, la valeur de ces observations a été déterminée par le calcul, et non par la mesure. Il se différencie de ses homologues "réels" par le fait qu'aucun récepteur n'a été mis en place sur le terrain pour mesurer le signal GNSS. Ceci a été simulé, c'est pourquoi on utilise le terme "virtuel". 

La station virtuelle est déterminée à partir des observations des stations réelles environnantes, en général des stations permanentes, comme celles du RGP en France. Le comportement des signaux GNSS, et notamment leur perturbation due à la traversée de l'atmosphère, est analysé dans une région englobant la station virtuelle, ce qui permet de déterminer comment le signal d'un même satellite évolue en fonction de la zone géographique de réception. Par un système d'interpolation, on est alors capable d'estimer le comportement du signal GNSS à la position de la station virtuelle, et donc de produire une donnée brute virtuelle, calculée.

La station virtuelle est statique par définition. RinexPro propose en plus un autre type de RINEX virtuel : le RINEX virtuel semi-cinématique, uniquement pour vos applications cinématiques. Ce type de RINEX prend en compte le fait que le récepteur est mobile, et analyse donc le signal GNSS à son emplacement et non à celui de la station virtuelle.

Les avantages d'une station virtuelle sont multiples :

  1. raccourcir les lignes de base servant à se rattacher au système géodésique local en vigueur. Par conséquent, diminuer le temps de station du mobile pour un rattachement précis. Vous pouvez même n'utiliser qu'un récepteur monofréquence au lieu d'un bi-fréquence, nettement plus cher.
  2. remplacer un pivot, donc libérer à la fois un récepteur et un opérateur
  3. permettre une totale liberté de placement des pivots pour les calculs de trajectoire

Contactez-nous pour essayer le RINEX virtuel !